Le laser non ablatif fractionné : Fraxel Dual 1550 nm et Thullium 1927 nm

La technique fractionnée non ablative

Le concept de « phothermolyse fractionnée non ablative » a été introduit en 2004 avec la publication de Manstein et Anderson définissant les bases des techniques fractionnelles. Celles-ci se sont développées dans le but de réduire la période d’éviction socioprofessionnelle et de limiter le risque de complications postopératoires que l’on observe avec les lasers d’abrasion cutanée ou de relissage CO² conventionnels où la totalité de l’épiderme et du derme superficiel sont volatilisés en une seule séance.

 

Le laser crée des micros zones thermiques (MTZ) de diamètre, de profondeur et de densité variables selon l’effet thérapeutique recherché, laissant autour des intervalles de peau saine, à partir desquels se fait le processus de cicatrisation.

La technique fractionnée non ablative
La technique fractionnée non ablative

Pour l’ensemble de ces techniques fractionnées, le chromophore est l’eau.
La délivrance de l’énergie se fait selon le mode de photocoagulation sans vaporisation des tissus (mode non ablatif contrairement au mode ablatif : voir fiche « le laser CO² fractionné »).

La technique fractionnée non ablative
La technique fractionnée non ablative

Les paramètres réglés par le dermatologue permettent de gérer l’énergie délivrée, la densité ou l’espacement entre les micro spots et ainsi de créer un traitement à la carte, selon l’effet souhaité.

 

La micro zone thermique (MTZ) donne en histologie une image particulière de cylindre ou de cône, correspondant aux puits thermiques variables en largeur et en profondeur.

 

Le résultat est la formation de néocollagène et d’élastine à partir des fibroblastes du derme et donc les résultats devront toujours être estimés à distance du traitement, en moyenne 3 à 6 mois.

 

Il existe plusieurs machines selon les constructeurs.
Le Fraxel Dual 1550 et 1927 nm reste la référence pour traiter à la fois les problèmes de rides et cicatrices ainsi que certains troubles pigmentaires grâce à la 2e longueur d’ondes 1927 nm.

Traitement du photovieillissement au laser Fraxel ridules du cou et taches du décoletté avant / après 4 séances
Traitement du photovieillissement au laser Fraxel ridules du cou et taches du décoletté avant / après 4 séances

Traitement du photovieillissement au laser Fraxel ridules du cou et taches du décoletté avant / après 4 séances

Les indications

Le photovieillissement cutané : amélioration de la texture (pores dilatés entre autres), de la tonicité de la peau, des rides et des ridules.


L’originalité des techniques de photothermocoagulation fractionnée est également la possibilité de prise en charge des zones extra-faciales comme le cou, le décolleté ou le dos des mains, les bras, contrairement aux techniques ablatives conventionnelles qui sont contre indiquées dans ces zones où la pauvreté en follicules pilo-sébacés limite le pouvoir de cicatrisation.


Autres indications : les cicatrices (acné et brûlures entre autres) les vergetures, le melasma (certaines taches hyper pigmentées).

Traitement du vieillissement cutané au laser Fraxel ridules et taches des mains avant / après 3 séances
Traitement du vieillissement cutané au laser Fraxel ridules et taches des mains avant / après 3 séances

Traitement du vieillissement cutané au laser Fraxel ridules et taches des mains avant / après 3 séances

Les précautions

Une consultation préalable est obligatoire: elle permet le dépistage des contre-indications (grossesse, lésions de la peau) de fournir informations et devis (mentionnant le nombre de séances et les tarifs selon les surfaces traitées).

Traitement des rides au laser Fraxel (Montpellier)
Traitement des rides au laser Fraxel (Montpellier)

Laser Fraxel associé aux injections d’acide hyaluronique

Traitement des cicatrices d'acné au laser Fraxel avant / après 3 séances
Traitement des cicatrices d'acné au laser Fraxel avant / après 3 séances

Traitement des cicatrices d'acné au laser Fraxel avant / après 3 séances

La consultation préalable

Elle est obligatoire. Elle permet le dépistage des contre-indications (grossesse, lésions de la peau), de fournir informations et devis (mentionnant le nombre de séances et les tarifs selon les surfaces traitées).

La séance

Avant la séance :


Selon la zone, un traitement par Valaciclovir (anti virus de l’Herpes) peut être nécessaire 48h avant et 3 jours après la séance.

 

Une crème anesthésiante est appliquée pendant 45 à 60 minutes.

 

Puis un ou plusieurs passages sur la zone à traiter en quelques minutes.
Une sensation de chaleur est normale pendant quelques heures et ne nécessite pas d’antalgiques. En fin de séance, aspect et sensation de coup de soleil.
Le maquillage n’est possible que le lendemain.

 

Après la séance :


On note une rougeur et un gonflement, pendant 2 à 3 jours variables selon les zones et le type de peau.
Soins post-laser : toilette normale (gel doux), brumisation d’eau thermale et crème apaisante.
Protection solaire par écran teinté dès le lendemain et pendant 3 semaines en moyenne.

 

Plusieurs séances sont nécessaires du fait du traitement fractionné (en moyenne: 3 à 4 espacées d’un mois) car à chaque séance, le traitement balaye 25 à 35% de la surface de la peau).
Le risque d’infection est quasi nul (pas d’antibiothérapie locale ou générale) du fait du respect des zones de peau saine entre les impacts.

Traitement du mélasma au laser Fraxel avant / après 4 séances
Traitement du mélasma au laser Fraxel avant / après 4 séances

Traitement du mélasma au laser Fraxel avant / après 4 séances

Les résultats

Au niveau du visage, une tendance semble cependant acquise avec l’obtention des meilleurs résultats sur des peaux fines, et en particulier en zone péri-orbitaire. Pour les peaux épaisses et/ou fortement ridées comme au niveau de la lèvre supérieure, on peut combiner dans le temps des séances de laser ablatif fractionné (voir rubrique).


Le principal avantage de la technique fractionnée réside dans les suites qui sont plus simples : maquillage quasi immédiat, cicatrisation plus rapide et risque de troubles pigmentaires et principalement d’achromie très réduits.

 

L’absence de cotation de certains actes médicaux à la nomenclature de la Sécurité Sociale vous sera précisée par votre médecin lors de la première consultation.

 

Cette fiche d’information vous est remise par votre dermatologue qui est à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.
Fiche mise à jour en Novembre 2019

Le traitement des rides par laser non ablatif Fraxel à Montpellier